Nature

La forêt

La Sologne occupe une large partie du Loir-et-Cher. Chênes, bouleaux, fougères, pins laricios, pins maritimes et même châtaigniers s’y côtoient. Elle abrite un réseau d’étangs très dense qui en fait la plus vaste superficie de zones humides d’intérêt international en Europe continentale.

Mais si la Sologne est la plus connue des parties boisées du département, la forêt est omniprésente en Loir-et-Cher : en bordure de Blois, notamment, ainsi qu’au Nord autour de Vendôme.

Quelques exemples d’activités :

  • Circuits pédestres ou cyclistes en Sologne
  • Visite de la Maison du braconnage, de la Maison du cerf ou de la Maison des Etangs en Sologne
  • Animations autour des étangs de Sologne avec Sologne Nature Environnement
  • Circuit découverte du bois de l’Oratoire à Vendôme

Le fleuve et les rivières

Traversé par la Loire et deux importantes rivières, le Cher et le Loir, le Loir-et-Cher est un département où l’eau est omniprésente : partout, on longe et on traverse des cours d’eau. Les plus importants (Cher, Loir, Beuvron, Cisse) sont navigables en petite embarcation (canoë-kayak, barques…).

Exemples d’activités :

  • Découverte des secrets de la Loire à l’Observatoire Loire ou à la Maison de la Loire
  • Sentiers pédestres ou cyclistes en bordure de Loire ou de rivières
  • Randonnées en canoë-kayak
  • Balade en bateau traditionnel sur la Loire

Des jardins à foison

Fruit de l’histoire royale de la vallée de la Loire, le Val de Loire regorge de jardins à visiter.

Quelques idées de visite :

  • Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire :l’alliance entre arts paysager et contemporain. En 2017, la 26e édition célébrera le Flower Power.
  • Les jardins à la française de Chambord : ouverts à la visite en mars 2017, ces nouveaux jardins ont été aménagés d’après les plans du domaine de Chambord datant du 18e siècle.
  • Le château de Beauregard , à Cellettes : l’ancien relais de chasse de François 1er abrite un parc de 40 hectares inscrit aux Monuments historiques dont un jardin des portraits, réalisé en écho à la Galerie des Illustres du château.
  • Le jardin du Plessis-Sasnières : en vallée du Loir, ce jardin classé « Jardin remarquable » a été progressivement aménagé à l’anglaise par la propriétaire Rosamée Henrion. Sur 11 ha, un véritable paradis au sein d’un vallon à flanc de coteau.